PATRICK  VOLLAT
PHOTO GRAPHIES
rosace
ENFANTER
Enfanter_1   Enfanter_2
pré (2019)
  et   post (2020)
partum !

Les images présentées dans "Pré Partum" tentent essentiellement d'exprimer la complexité et la violence de la procréation, si souvent mésestimées, occultées, voire ignorées. Donner la vie, acte primordial s'il en est, entièrement dévolu aux femmes, n'assure pourtant souvent pas à celles-ci l'admiration, la gratitude, le respect qui devraient leur être dus. L'arrogance et l'hypocrisie des hommes (les mâles), la bêtise et la brutalité de nos sociétés en sont causes que les femmes surmontent et maîtrisent pourtant. J'espère que les images de cette série, au moins dans une faible mesure, rendent compte de ces injustices.
Les images sont toujours sombres et souvent dramatiques, sans décor superflu si ce n'est celui d'un sol de rude et froid carrelage, le nu me semblant la seule façon d'exprimer l'âpre vérité le plus authentiquement possible. Trois traitements alternent : images griffées et tachées sur fond gris-vert, images sur fond rouge-sombre et corps taché, images cependant plus sereines quoique toujours sombres sur fond vert et corps enfin lisse et épargné.

Je me dois de souligner la qualité de la prestation du modèle (qui collabore avec moi depuis maintenant plus de dix ans). La précision des poses, l'intensité des expressions et d'une façon générale, l'engagement de la jeune femme, sont en soi une performance qui, à elle seule, fait la force de ce travail et en assure la pertinence.

La série "Post Partum" est constituée de photos de nus de la même jeune femme, posant cette fois avec l'enfant/le bébé dont elle a accouché (trois mois plus tôt au moment des prises de vues). Les images y sont cette fois claires et dépouillées mais toujours émouvantes et dramatiques, essayant de traduire comment l'aventure commencée avec la naissance engendre toujours plénitude et émotion mais aussi bien souvent contraintes et tourments.

Les injustices et violences perpétrées à l'encontre des femmes m'interpellent fortement autant qu'elles me sidèrent, ce depuis toujours et pas seulement depuis ces dernières années où une certaine prise de conscience semble se faire jour, aussi ai-je réalisé d'autres séries "Souffrances de femmes", "Femmes battues", que l'on peut également voir sur ce site (ainsi que, entre autres, d'autres images de femmes, nus et portraits, dans un contexte heureusement moins douloureux !)